Côte d’Ivoire : Clôture du dialogue politique sur la réforme de la CEI

Le dialogue politique sur la réforme de la Commission Electorale Indépendante (CEI) ivoirienne, s’est achevé mercredi à Abidjan avec la signature du rapport final.

« Cette signature qui consacre les points d’accord et les points de divergence est une étape importante du dialogue politique. Nous voulons que les élections de 2020 soient apaisées, transparentes et crédibles », a fait savoir le Premier ministre ivoirien Amadou Gon Coulibaly.

La rencontre à laquelle plusieurs membres de partis politiques et d’organisations de la Société civile prenaient part visait à préparer les élections d’octobre 2020 dans un climat de paix, à l’abri des contestations et acceptées par tous.

Se félicitant de l’intérêt accordé à ces échanges, le Premier Ministre qui s’est engagé à rendre compte au Chef de l’Etat Alassane Ouattara à par ailleurs signifié que ledit rapport sera soumis au gouvernement qui avisera en Conseil des ministres.

Le rapport final indique les points d’accord qui concernent, entre autres, le retrait du représentant du président de l’Assemblée nationale et le retrait du représentant du ministre de l’Economie et des Finances.

Cependant, les participants ne se sont pas accordés sur la représentation du Président de la République, sur celle du ministre en charge de l’Intérieur et sur l’attribution du poste de président de la Commission centrale.

Le dialogue politique entre le gouvernement, les partis politiques et les organisations de la Société civile, en vue d’une réforme de la CEI, a débuté le 21 janvier 2019. 

Magazine24 & gouv.ci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *