Turquie : le nouveau maire d’Istanbul a pris fonction

Le nouveau maire d’Istanbul Ekrem Imamoglu a pris ses fonctions jeudi en présence de milliers de personnes venus saluer cette victoire historique.

Après avoir récupéré son mandat au tribunal de Caglayan à Istanbul, Ekrem Imamoglu, élu pour cinq ans est arrivé à la mairie pour une cérémonie de passation qui intervient quelques jours après avoir infligé un cuisant revers au parti du président Recep Tayyip Erdogan qui avait appelé à la reprise du scrutin évoquant des irrégularités.

Le nouveau maire qui voit en sa victoire une « réparation aux dégâts causés à la démocratie », a par ailleurs fait savoir que son arrivée à la mairie d’Istanbul est la preuve que « Le peuple d’Istanbul a confirmé sa foi dans la République et la démocratie ».

Inconnu il y a quelques mois, Ekrem Imamoglu qui s’est imposé comme le champion de l’opposition a d’abord remporté de justesse un scrutin municipal en mars. Le vote a été ensuite annulé à la demande du président qui dénonçait des «irrégularités».

Lors de la nouvelle élection, dimanche, Ekrem Imamoglu a récidivé en battant le candidat de Recep Tayyip Erdogan avec 54% des voix, infligeant un revers symbolique majeur à l’AKP de Recep Tayyip Erdogan qui en a été maire dans les années 1990.

Toutefois, l’AKP, contrôle 25 districts sur les 39 que compte la ville. Avec une nette majorité au conseil municipal, le parti présidentiel peut bloquer l’action du nouveau maire qui s’est dit prêt à travailler en « harmonie » avec Recep Tayyip Erdogan, lors du premier discours qu’il a prononcé après avoir remporté le scrutin dimanche.

Magazine24 & AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *