RDC : les nouveaux chiffres effrayants d’Ebola


Après sa résurgence début août 2018, l’épidémie d’ébola en République démocratique du Congo (RDC) a fait en près d’un an plus de 1000 décès selon les autorités.

Selon le dernier bulletin du ministère congolais de la Santé, à ce jour environ 1600 personnes ont été tuées par la maladie.

«Depuis le début de l’épidémie, le cumul des cas est de 2382, dont 2288 confirmés et 94 probables. Au total, il y a eu 1606 décès (1512 confirmés et 94 probables) et 666 personnes guéries», récapitule le bulletin quotidien du ministère de la santé publié jeudi.

Un malade signalé lundi à Ariwara, dans l’Ituri est décédée. La victime contaminée, mère de cinq enfants contaminés dont deux sont décédés d’Ebola, avait fui Beni (Nord-Kivu) en Ituri voisin pour échapper aux équipes de riposte, ont expliqué les autorités sanitaires dans le bulletin daté de lundi.

«A ce jour, 177 contacts de la famille ont été listés à Ariwara et 40 contacts ont déjà été vaccinés», toujours d’après les autorités sanitaires congolaises.

Ariwara est une localité du nord de l’Ituri située à la frontière de l’Ouganda où un cas en provenance de la RDC a été signalé en juin. Le Soudan du Sud se trouve à plus 60 km.

Magazine24


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*