Kenya : les détenteurs d’armes à feu mis en garde

Le Président Kenyan, Uhuru Kenyatta

Le chef de la police du Kenya affirme que des milliers de propriétaires d’armes à feu qui n’ont pas respecté les nouvelles règles seront considérés comme des criminels armés et dangereux.

Les mises en garde viennent de l’inspecteur général de la police, Hilary Mutyambai qui a annoncé le lancement prochain d’une opération visant à appréhender, désarmer et inculper plus de quatre mille personnes.

Une prolongation d’une semaine accordée aux propriétaires d’armes à feu encore hésitants de se soumettre à un processus complet de vérification s’est achevée vendredi.

Les autorités kenyanes affirment que ces nouvelles mesures sont nécessaires pour lutter contre la recrudescence de la criminalité liée aux armes à feu.

Magazine24


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*