Nigeria : des soldats tués dans une embuscade de Boko Haram

Au moins cinq soldats nigerians sont morts dans le nord-est du Nigeria lors d’une embuscade tendue par les insurgés islamistes du groupe Boko Haram.

L’attaque a également fait plus d’une douzaine de blessés parmi les soldats selon les autorités qui précisent que le bilan de l’attaque pourrait s’alourdir car un certain nombre de soldats étaient toujours portés disparus après l’attaque de jeudi à Damboa, dans l’État de Borno, au nord-est du Nigeria.

Les soldats s’étaient rendus dans la région pour nettoyer un camp de Boko Haram, mais ils ont été pris en embuscade, selon les sources.

Les militants de Boko Haram ont tué des milliers de personnes et poussé des milliers d’autres à fuir leurs foyers au Nigéria depuis le début de leur insurrection en 2009.

Le commandant général, le général de brigade Bulama Biu, a confirmé les accrochages entre l’armée et les insurgés, a en outre indiqué qu’il n’y avait  » aucune victime parmi les troupes « .

Mais trois sources militaires et trois combattants du groupe d’autodéfense armé de la Force opérationnelle interarmées civile (GFIM) ont fait savoir que les corps de cinq soldats avaient été retrouvés et que 16 combattants, dont 14 soldats et deux civils, avaient été blessés lors de ces affrontements.

Selon les mêmes sources, plusieurs combattants étaient toujours portés disparus.

Magazine24 & Reuters

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *