USA : la guerre avec l’Iran serait “plus dévastatrice” que la guerre en Irak


La candidate démocrate à l’élection présidentielle, Tulsi Gabbard, estime que la guerre contre l’Iran serait “beaucoup plus dévastatrice” pour les États-Unis que la guerre en Irak.

Tulsi Gabbard s’exprimait lors d’une interview avec CBS News. Il accuse le président Trump “nous pousse de plus en plus près de la guerre avec l’Iran”.

Selon la candidate démocrate, le président américain a eu tort de se retirer de l’accord nucléaire iranien, qui a été négocié par l’administration Obama. Elle a dit que pendant qu’elle faisait pression pour un accord “plus fort”, c’était mieux que pas d’accord.

“Je pense qu’il y a des défauts en ce moment. Mais en fin de compte, cet accord nucléaire a empêché la guerre. Et c’est là le danger de ce que l’administration Trump est en train de faire en ce moment, nous poussant de plus en plus près de la guerre avec l’Iran en déchirant cet accord “, a dit Tulsi Gabbard.

Les tensions entre les États-Unis et l’Iran se sont intensifiées ces derniers mois. En juin, l’Iran a abattu un drone américain. Donald Trump avait approuvé une frappe contre l’Iran, mais s’était ravisé après avoir appris combien de vies pourraient être perdues.

Le président américain a également ordonné l’imposition de nouvelles sanctions contre l’Iran à la fin du mois de juin, et le Département de la Défense a envoyé des milliers de soldats dans la région.

“En déployant des troupes américaines dans la région, ils ont déclenché la mèche de la dynamite et l’ont allumée, pour une éventuelle guerre qui sera beaucoup plus dévastatrice[que ce que] nous avons vu partout en Irak, la guerre dans laquelle j’ai servi, ” a avertit Gabbard, qui a servi en Irak comme membre de la Hawaii National Guard.

Tulsi Gabbard a également déclaré que les États-Unis rejoindront le Conseil des droits de l’homme des Nations unies si elle devenait présidente, affirmant que les États-Unis devaient être une “force du bien” dans le monde.

Magazine24 & CBS


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*