Smartphorce : l’Appli qui vous fait gagner de l’argent

Photo/Illustration/De la gauche vers la droite/ utilisatrice de l'application smartphorce et Jean Paul Melaga, fondateur de la Startup Smartphorce

Smartphorce est une application téléchargeable sur Google Play et permettant à tout détenteur de smartphone de gagner de l’argent. Cette application est une idée de l’ancien banquier camerounais, Jean Paul Melaga, à la tête de l’entreprise SmartPhorce, une société informatique spécialisée dans la collecte de données axée sur l’Afrique.

Voici l’entretien qu’a accordé Jean Paul Melaga à magazine24.news

M24 :Comment est née cette idée ?

JP Melaga : Nous sommes partis du constat que les données, quelles qu’elles soient, sont difficiles à obtenir alors qu’elles sont disponibles librement ! La question était de savoir comment collecter ces données à grande échelle, de manière systémique, fiable, très rapidement et à des coûts raisonnables.

M24 : Comment fonctionne smartphorce ?

JP Melaga : Un smartphone est en soit un formidable outil de collecte d’informations dans la mesure où il permet de prendre des photos, de faire des enregistrements audio / vidéo, de faire des cartographies grâce au GPS, de scanner des codes-barres, de collecter des données alphanumériques etc. Nous avons développé une application qui structure la collecte de données. Chaque fois qu’une donnée est collectée elle est disponible sur un tableau de bord en temps réel, mais également dans un fichier Excel, ce qui permet de faire des tris et autres analyses. Smartphorce est une application disponible gratuitement sur Google Play. Nos enquêteurs sont essentiellement des étudiants de niveau BAC+3 au moins. Quand on reçoit un briefe d’un client nous briefons nos enquêteurs et les déployons sur le terrain en moins de 24h. Nous sommes très agiles. Avec le GPS on suit les enquêteurs en temps réel et on a également un algorithme qui permet de détecter les anomalies. Ce dispositif permet de s’assurer que le travail est bien fait. Finit l’époque ou un enquêteur peu scrupuleux restait chez lui et remplissait les questionnaires au hasard !

M24 : D’où proviennent les fonds que vous mettez en jeu ?

JP Melaga : Avant de me lancer dans l’entreprenariat j’ai été banquier à Londres. Mon dernier poste était Directeur Afrique de l’une des plus grandes banques au monde. Bref j’avais des économies que j’ai investi dans Smartphorce.

M24 : Comment se comporte l’application ? Et quels sont les principaux adhérents ?

JP Melaga : L’application est en évolution constante. Une application est un programme informatique et il peut toujours y avoir des bugs a corriger. Par ailleurs il faut constamment innover pour répondre aux besoins des clients ou même mieux, les anticiper. Nous sommes contents de la version actuelle qui est stable et très performante. Nous ne parlons pas « d’adhérents » mais plutôt d’enquêteurs : il s’agit majoritairement d’étudiants. L’avantage est qu’ils sont nombreux, mobiles, lettrés, ont quasiment tous des smartphones et sont habitués aux applications. Enfin, ils sont toujours sans le sou et travailler pour nous est un bon moyen de se faire de l’argent de poche ! Nous payons au minimum $1 par questionnaire et ils doivent faire entre 15 et 40 questionnaires par jour en fonction de la longueur du questionnaire. Quand on sait que plus 1.3 milliards de personnes vivent avec moins de $1.25 par jour on se rend compte que ce n’est pas mal comme revenu.

M24 : Qui sont vos clients ?

JP Melaga : Nous pouvons travailler avec tout le monde ! On a déjà eu comme clients des personnes qui envisageaient de monter une entreprise et avait besoin d’informations, d’une étude de marché. On travaille avec des ONG qui veulent mesurer l’impact de leurs actions terrain. Enfin, le gros de nos clients sont des sociétés de grandes distributions qui sont friandes de données dans un contexte de croissance de la population et de la classe moyenne.

M24 : Quelles types de missions réalisées vous ?

JP Melaga : Ca dépend des besoins mais essentiellement des audits de points de vente pour vérifier la retail execution, du consumer insight pour savoir ce que les consommateurs veulent et pensent, du mystery shopping et enfin des vérifications comme par exemple vérifier que des panneaux publicitaires ont été mis la oui il se doit et comme il se doit.

M24 : Quelles sont vos perspectives ?

JP Melaga : the future is bright! De plus en plus de clients nous font confiance notamment des multinationales. Au début nous pensions opérer dans 2 pays mais nous sommes désormais présents dans 6 pays et ce, par ce que nos clients nous l’ont demandé. Nous travaillons à enrichir notre offre de services et sommes en train de développer différentes solutions dont le but ultime est le même : collecter des données fiables, rapidement et digitalement ! Enfin, nous venons d’être sélectionnés par Orange afin de joindre Orange Fab leur accélérateur de startups. C’est une étape très importante de notre développement et nous pensons qu’elle va nous nous permettre de proposer nos services dans plus de pays et de grandir encore plus vite.


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*