La Grande Bretagne dénonce une tentative d’arraisonnement d’un de ses pétroliers

Photo. Illustration. La Premier ministre britannique Theresa May a quitté ses fonctions et passé le témoin à Boris Johnson

La Grande Bretagne a affirmé que trois navires iraniens ont tenté d’empêcher le passage d’un pétrolier britannique dans le détroit d’Ormuz.

Les autorités britanniques dénoncent une violation du droit international après que des navires iraniens ont tenté d’empêcher le passage d’un pétrolier britannique dans le détroit d’Ormuz.

Le ministère britannique de la Défense à signifié qu’un navire de guerre britannique positionné entre le pétrolier et les navires iraniens a poussé après des avertissements ces derniers à se retirer.

De leur côté, les gardiens de la révolution ont nié ces informations.

Téhéran avait menacé de riposter contre l’arraisonnement d’un de ses pétroliers au large de Gibraltar.

Le navire en question est soupçonné de transporter du pétrole vers la Syrie en violation des sanctions contre ce pays.

Magazine24 & BBC


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*