Cameroun : des militants du MRC libérés

Maurice Kamto, candidat malheureux de la présidentielle

En détention depuis près de six mois, une quarantaine de militants du MRC de l’opposant Maurice Kamto ont recouvré la liberté.

Ils sont au total 39 militants du Mouvement pour la Rennaissance du Cameroun (MRC) qui ont quitté hier soir la prison Centrale de Yaoundé.

Ces derniers avaient été arrêtés en janvier lors d’une marche pacifique dite blanche interdite par les autorités camerounaises.

Ce jour-là, ils tentaient de manifester pour dénoncer ce qu’il continuent de qualifier de hold-up électoral après la défaite de leur candidat à la présidentielle d’octobre 2018.

Pour la vice-présidente du MRC, Tiriane Noah, si la libération de ces militants est une bonne chose, elle demande au pouvoir de Yaoundé de libérer tous les autres prisonniers politiques y compris leur leader, Maurice Kamto toujours incarcérés.

En effet début juin, des centaines de militants de l’opposant camerounais ont été interpellés lors d’une marche pacifique, visant notamment à revendiquer la libération de leur leader Maurice Kamto, incarcéré depuis le 12 février dernier à la prison principale de Nkondengui.

Magazine24


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*