Un prétendu missionnaire américain arrêté pour abus sexuel d’enfants au Kenya

Photo/illustration/ Gregory Dow, avait ouvert un orphelinat en 2008 à Boito au Kenya

Un homme qui s’était fait passé pour un missionnaire de Pennsylvanie a été arrêté et écroué pour avoir abusé sexuellement d’enfants dans un orphelinat au Kenya, ont annoncé des responsables fédéraux.

L’homme identifié comme Gregory Dow, 60 ans, a été arrêté vendredi à son domicile du comté de Lancaster, en Pennsylvanie. Selon le bureau du procureur du district oriental de Pennsylvanie, l’accusé avait fondé un orphelinat en 2008 au Kenya aurait ensuite abusé sexuellement des années durant plusieurs mineurs dont il avait la garde.

Le prévenu a été inculpé de quatre chefs de comportement sexuel illicite à l’étranger.

D’après la justice américaine, les faits auraient été commis entre octobre 2013 et septembre 2017 au sein de l’orphelinat qu’il avait ouvert dans la région de Boito. Il a participé ou tenté de se livrer à des activités sexuelles illicites avec quatre mineurs dont il a la charge à la maison, ont annoncé les autorités. Les enquêteurs ont déclaré qu’il pourrait y avoir plus de victimes difficiles d’identifiées au Kenya, pays d’Afrique de l’Est.

Selon les faits rapportés par la chaîne CNN et cite un communiqué du bureau du procureur de Pennsylvanie “L’accusé prétendait être un missionnaire chrétien qui prendrait soin de ces orphelins qui l’appelaient papa”. “Mais au lieu d’être une figure paternelle pour eux, il aurait profité de leur jeunesse et de leur vulnérabilité.”, précise le communiqué.

Cet orphelinat qui abritait des dizaines d’enfants a été ensuite fermé en septembre 2017. Dow a fui aux États-Unis après que les autorités kényanes ont lancé un mandat d’arrêt à son encontre, ont rapporté les médias locaux.

“C’est l’un des crimes les plus odieux: sortir et abuser sexuellement de jeunes enfants”, a déclaré l’agent spécial du FBI, Joe Bushner.

Aucun avocat n’a été pour le moment été commis pour la défense de Gregory Dow. En décembre, il a déclaré au journal LNP de Lancaster qu’il était innocent et a accusé les habitants de la localité d’avoir inventé ces accusations dans le but de le faire expulser de la région.

L’affaire a fait les gros titres au Kenya, avec la chaîne de télévision locale NTV diffusant un documentaire intitulé “Preying Missaries” (Les proies des missionnaires) sur les accusations. Les médias ont parlé à certaines des filles victimes.

Le groupe de la diaspora Kenya Women aux États-Unis – qui utilise l’acronyme KWITU – a appelé à son arrestation pendant des mois et a lancé une pétition pour réclamer son procès.

Magazine24 & CNN


1 Commentaire

  1. En mars 2010, l’ancien eveque mormon Lon Kennard Sr. a ete accuse de 43 chefs d’accusation de violences sexuelles et d’exploitation sexuelle d’enfants et a ete emprisonne dans le Comte de Wasatch, dans l’Utah. En novembre 2011, Kennard a ete condamne apres avoir plaide coupable de trois chefs d’accusation de crime de sevices sexuels aggraves pour abus sexuel sur ses propres filles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*