Ouganda : Bobi Wine veut être président en 2021


La pop star ougandaise et figure de l’opposition Bobi Wine a annoncé lundi qu’il pourrait se présenter lors de la présidentielle de 2021 contre le président Yoweri Museveni.

Cependant Bobi Wine, de son vrai nom Kyagulanyi Ssentamu, se dit préoccupé pour sa sécurité estimant avoir été selon lui victime d’une tentative de meurtre en août dernier. Son chauffeur a été abattu dans sa voiture après que des manifestants ont jeté pris pour cible le cortège du président.

Son arrestation avait ensuite déclenché des protestations dans la capitale ougandaise, Kampala. Âgé de 37 ans, Bobi dit craindre de subir des pressions en se présentant aux élections présidentielles. Car précise t-il, ‘” il ce régime n’a jamais fait face à une menace comme celle que nous représentons aujourd’hui “.

“Je vis chaque jour comme il vient, sans être sûr du lendemain “, a confié M. Wine à l’Associated Press.

Mais les autorités ont nié à maintes reprises que l’artiste le plus populaire du pays soit la cible de ces attaques.

Leader du mouvement populaire ” le pouvoir au peuple (People Power)”, Bobi Wine incarne en Ouganda ceux qui aspirent au changement et le départ du président Museveni, précieux allié des Washington au plan sécuritaire dans la région.

Au pouvoir depuis 1986, M. Museveni sur le point de briguer un 6e mandat.

Pour Bobi Wine, son but avant l’élection est de ” se multiplier en divers jeunes hommes et jeunes femmes, afin qu’il y ait autant de Bobi Wines que possible “.

L’Ouganda n’a jamais connu de transfert pacifique du pouvoir depuis que ce pays d’Afrique de l’Est a obtenu son indépendance de la Grande-Bretagne en 1962.

Magazine24 & AP


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*