USA : fusillade dans un centre de désintoxication de drogue

Photo/Illustration

Au moins une personne a été tuée et un agent de police blessé lorsqu’un individu a pénétré un centre de désintoxication contre la drogue à Baltimore.

Tout est partie lorsque le tireur qui a pénétré le centre exigeant de la méthadone a ouvert le feu sur le personnel du centre, tuant une personne et blessant un agent de police présent sur les lieux.

Selon les autorités, l’individu a été ensuite abattu par la police.

Lors d’une conférence de presse, le commissaire de police de Baltimore, Michael Harrison, a déclaré que le tireur s’était rendu à la clinique chercher un médicament qui aide à contrôler les envies d’opioïdes et les symptômes de sevrage. Mais ce médicament ne peut être administré que dans des cliniques réglementées par le gouvernement.

La fusillade a été signalée peu après 7 heures du matin et a été filmée par les caméras portables des agents de police qui se sont rendus à la clinique, a déclaré M. Harrison.

“Lorsque nos agents sont arrivés, ils ont été accueillis par des civils à l’extérieur qui leur ont dit qu’il y avait un homme à l’intérieur avec une arme à feu qui avait tiré des coups de feu à l’intérieur de l’immeuble “, a indiqué M. Harrison.

Le commissaire a en outre déclaré que les agents qui ont répondu à l’appel ” ont tenté de reprendre le contrôle de la situation à plusieurs reprises “. Ces derniers ont dû riposter lorsque le suspect a tiré sur eux et blessé un officier.”

Le sergent blessé a été identifié comme étant Billy Shiflett, 48 ans, en service depuis 25 ans dans la police. La victime qui portait un gilet pare-balles, a touché au bas-ventre selon le commissaire Harrison précisant par ailleurs que le sergent qui a subi une intervention chirurgicale est dans un état grave mais stable.

D’après les médias américains, l’agent de police blessé est Christopher Miller, en service depuis environ deux ans et demi.

Le tueur a été déclaré mort à l’hôpital.

Une employée de la clinique a également été blessée mais son pronostic vital n’est pas engagé, a ajouté Mme Harrison. Cependant, difficile de savoir si l’homme retrouvé mort par balle à l’intérieur de la clinique était un patient.

Aux dires du commissaire, la police n’a pas encore identifié l’employée blessée, la victime tuée ou l’homme armé. La police a toutefois récupéré sur les lieux une arme qui semble être celle du tireur.

Une enquête interne a été ouverte par la police pour déterminer les circonstances de la fusillade en raison de l’implication de la police.

Magazine24 & AP


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*