Google dans le collimateur de Trump


Le président américain Donald Trump a indiqué que son administration pourrait ouvrir une enquête sur des liens présumés qui existeraient entre Google et Pékin.

Ce n’est pas la première fois que Donald Trump s’en prend à Google dont un rapport récent indique qu’un de ses scientifiques a participé à un projet de recherches pouvant avoir des applications civiles et militaires en Chine.

Les relations entre la direction du géant de la technologie et le locataire de la Maison Blanche se sont notamment compliquées depuis son retrait d’un grand contrat informatique du Pentagone.

Mais la crise c’était dissipée après la renvontre entre le président américain et le milliardaire Sundar Pichai.

Dans un tweet mardi, Donald Trump fait savoir que “L’investisseur des tech, le milliardaire Peter Thiel pense que Google devrait faire l’objet d’une enquête pour trahison. Il accuse Google de travailler avec le gouvernement chinois”. “Un type génial et brillant qui connaît ce sujet mieux que quiconque ! L’administration Trump va jeter un coup d’œil !”, a-t-il lancé.

Toutefois, Google a des activités commerciales limitées en Chine.

Le groupe à rejeté ces accusations estimant qu’elles sont sans fondement avant de préciser “Comme nous l’avons déjà dit, nous ne travaillons pas avec les militaires chinois”, a réagi le groupe.

Peter Thiel a suggéré dimanche que le FBI et la CIA devraient enquêter sur les infiltrations de Google par les services de renseignements chinois, selon des propos tenus lors d’une conférence à Washington et rapportés par Axios.

Il a notamment critiqué Google, maison mère d’Alphabet, pour son travail en Chine, affirmant que le géant des moteurs de recherche était “engagé dans la décision apparemment traître de travailler avec l’armée chinoise et non avec l’armée américaine”, selon Axios.

Magazine24 & AFP


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*