USA : examen à la Chambre des représentants d’une procédure de destitution de Trump

Photo/Illustration/ Le locataire de la Maison Blanche, Donald Trump

La Chambre des Représentants examinait mercredi s’il y a lieu d’adopter des articles en vue de lancer une procédure de destitution contre le président Donald Trump.

Cette procédure est la première depuis que les démocrates ont obtenu la majorité au sein de la Chambre et depuis la
publication du rapport de l’ancien conseiller spécial Robert Mueller sur l’interférence russe dans les élections américaines de 2016.

Les articles examinés, inclus dans une résolution du représentant Al Green, D-Texas, ont été déposés mardi soir et déclarent que Trump est “inapte à être président, inapte à représenter les valeurs américaines de décence et de moralité, de respectabilité et de civilité, d’honnêteté et de bienséance, de réputation et d’intégrité”.

La résolution obligerait les démocrates à dire publiquement s’ils soutiennent ou non la destitution du président. Selon certains analystes, cette procédure a peu de chances d’aboutir estimant que les législateurs pourraient contourner un vote complet sur la destitution en renvoyant la résolution à la Commission judiciaire de la Chambre, où la procédure de destitution devrait commencer, ou simplement en l’abandonnant.

S’exprimant sur le sujet, l Présidente de la Chambre, Nancy Pelosi, a indiqué qu’elle ne soutiendra pas cette résolution estimant que depuis des mois, elle tente d’étouffer les discussions sur la destitution du président Donald Trump en proposant une approche méthodique par le biais d’enquêtes dans des comités de contrôle.

“Avec tout le respect du monde pour lui, nous avons six comités qui travaillent sur le suivi des faits en termes d’abus de pouvoir, d’obstruction à la justice et le reste,” a déclaré Pelosi mercredi après-midi. “C’est la voie sérieuse sur laquelle nous sommes engagés.”

Pelosi a averti que les attaques de Trump et la réaction du Congrès qui en a résulté visaient simplement à distraire tout le monde.

Magazine24 & usatoday


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*