Canada: du pétrole dans la mer après un incident sur une plateforme pétrolière

Photo/Illustration/Un mélange d'eau et de pétrole s'est déversé dans l'Atlantique Nord, depuis la plateforme Hibernia selon le consortium HMDC

Le producteur américain d’hydrocarbures ExxonMobil a annoncé mercredi qu’un mélange d’eau et de pétrole s’était déversé dans l’Atlantique Nord, après un incident survenu sur la plateforme Hibernia située au large de l’île canadienne de Terre-Neuve.

Aux dires de la compagnie américaine, la quantité d’eau et de pétrole déversée dans l’Atlantique Nord a formé une nappe de près de deux hectares.

Dans un communiqué HMDC, le consortium exploitant Hibernia dans lequel ExxonMobil détient 33%, aux côtés notamment de Chevron (27%), de Suncor (20%) et d’Equinor (ex-Statoil, 5%) a annoncé l’ouvertre d’une enquête pour déterminer d’une part les causes de l’incident et d’autre part, le volume de pétrole rejeté dans la mer.

Selon des estimations préliminaires, le mélange a crée une nappe de 20 mètres de large sur 900 mètres de long qui “se dissipe”.

La plateforme Hibernia est située à 315 km à l’est de Saint-Jean de Terre-Neuve. Entrée en production en 1997, le gisement exploitée par le consortium, par pompage sous-marin, possède des réserves estimées à plus de 1,2 milliard de barils de pétrole.

Selon le consortium, il s’agit d’un incident “isolé” et “tout le personnel de la plateforme est en sécurité”.

Après avoir découvert cette nappe, les employés d’Hibernia ont procédé à “une dispersion mécanique” et ont “déployé des barrages absorbants” à partir d’un navire.

Une bouée a été aussi déployée sur la nappe afin de la suivre dans l’Atlantique Nord.

Magazine24 & AFP


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*