Bassin du Lac Tchad : création d’un fonds pour contrer Boko Haram

Photo/Illustration/ Depuis le début de son insurrection au Nigeria, les militants de Boko Haram ont tué plus de 20.000 personnes

Le Tchad, le Nigeria, le Niger et le Cameroun ont lancé vendredi un fonds visant à anticiper et contrer les effets des attaques de la secte islamiste Boko Haram.

Le Fonds doté d’un budget d’environ 100 millions de dollars (soit 58.417.005.632 Fcfa) constitué par les initiateurs pour la première phase, permettra d’aider les autorités locales d’examiner la capacité de nuire des insurgés de Boko Haram.

A en croire la commission du Bassin du Lac Tchad (CBLT), le Fonds en question lancé en marge d’un Forum des gouverneurs des huit régions riveraines du Lac Tchad, vise à améliorer la fourniture des services de base et renforcer les moyens de subsistance des populations autochtones enroulées par le mouvement islamiste en raison de l’extrême pauvreté.

Les pays contributeurs disent également compter sur l’apport de partenaires financiers pour permettre d’atteindre les objectifs visés dans les huit pays impactés par les attaques insurgés.

La Suède qui a annoncé une contribution de 8 millions de dollars devrait être suivi par l’Allemagne, l’Union Européenne et le Royaume-Uni qui ont promis de soutenir le projet.

Magazine24 & AFP


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*