L’Iran dément avoir perdu un drone détruit par les USA dans le Golfe Persique

Photo/Illustration/Les tensions entre l'Iran et les Etats-Unis se sont accentuées avec la destruction par un navire américain d'un drone iranien dans le détroit d'Ormuz

Les autorités de la République islamique d’Iran ont démenti vendredi les informations selon lesquelles, un drone iranien aurait été détruit la veille par un navire de guerre américain dans le détroit d’Ormuz.

Jeudi, Washington a annoncé qu’un navire de guerre américain, l’USS Boxer, un navire d’assaut amphibie de la marine positionné dans le Golfe Persique avait détruit un drone iranien dans le détroit d’Ormuz.

Mais vendredi, Téhéran a rejeté ces affirmations américaines confortant les propos de son ministre des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif qui avait déclaré en marge d’une réunion aux Nations Unies ne pas être au courant d’une telle destruction.

Selon Téhéran, tous ses drones déployés dans la zone étaient rentrés sans dommages particuliers à leurs bases. D’après les autorités iraniennes, il n’y a jamais de confrontation avec un navire américain la veille.

“Nous n’avons perdu aucun drone dans le détroit d’Ormuz ni nulle part ailleurs”, a tweeté le vice-ministre des Affaires étrangères Abbas Araghchi.

Le détroit se trouve à l’embouchure du golfe Persique et sert de passage à un 1/5 de toutes les exportations mondiales de pétrole brut.

Pour de nombreux analystes la destruction du drone iranien augmente le risque de guerre entre l’Iran et les États-Unis.

Car, sa destruction près d’un mois après la destruction par l’Iran d’un drone américain marquait une nouvelle escalade des tensions entre les deux pays.

L’Iran qui a également entre la gorge l’arraisonnement au large de Gibraltar dit avoir arraisonné un tanker étranger et son équipage soupçonné de se livrer à la contrebande de carburant dans le Golfe Persique.

Magazine24 & APNews


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*