Nigeria: pas de trace d’un humanitaire disparu dans le nord-est du pays

Une patrouille de l'armée nigériane dans la forêt de Sambisa, dans le nord-est du Nigeria

Au moins six personnes dont un humanitaire sont portées disparues dans le nord-est du Nigeria.

Les victimes ont disparu jeudi lors de l’attaque d’un convoi dans cette région, épicentre de l’insurrection des militants jihadistes de Boko Haram.

Jeudi, “un convoi de véhicules a été attaqué sur la route” entre la capitale du Borno, Maiduguri, et Damasak, selon un communiqué de l’ONG Action contre la faim (ACF), précisant qu’un de ses employés fait partie des personnes “portées disparues”.

Deux sources humanitaires sous couvert de l’anonymat ont également confirmé cette attaque.

Depuis 2009, les autorités Nigerianes font face à l’insurrection des militants de la secte islamiste Boko Haram qui ont tué des dizaines de milliers de personnes et poussé des centaines de milliers d’autres à fuir leurs foyers.

Magazine24 & AFP


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*