Kenya : un ministre aux arrêts pour « corruption »

Le ministre des Finances du Kenya et certains membres de son ministère ont été interpellés lundi par la police pour « corruption » présumée.

Selon la presse kenyane, le ministre Henry Rotich et d’autres responsables du ministère dont il a la charge sont soupçonnés de corruption et fraude dans un projet conduit par l’état.

Il s’agit notamment d’un projet de construction de deux barrages d’une valeur de plusieurs millions de dollars d’après les rapports de la police.

Le chef de la police kenyane, George Kinoti a précisé que les prévenus seront présentés devant un tribunal très prochainement.

Il a en outre indiqué que ces derniers s’étaient eux-mêmes livrés après que le directeur des poursuites publiques a demandé leur arrestation.

Difficile cependant de savoir dans quels dossiers le ministre et ses hommes sont impliqués. En fin de semaine dernière, le président kenyan, Uhuru Kenyatta a inauguré le plus grand parc éolien d’Afrique doté de 365 panneaux éoliens qui produisent déjà 15% de l’énergie consommée par les ménages kenyans.

Magazine24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *