Gambie: de nouvelles accusations contre l’ex président Jammeh

Photo/Illustration/ArchivesL'ex président gambien, Yahya Jammeh vit en exile en Guinée Equatoriale

Déjà éclabousser par une affaire de viol, l’ex président gambien en exile en Guinée Équatoriale, Yahya Jammeh est cette fois accusé par un soldat d’avoir commandité l’exécution en 2004 du correspondant à Banjul de l’Agence France Presse.

Ces révélations sont du lieutenant Malick Jattaun, qui affirme avoir pris part aux côtés d’Alieu Jen et Sana Manjang”, à l’exécution en décembre 2004 à Banjul du journaliste Deyda Hydara.

S’exprimant lors d’une audition publique devant la Commission vérité et réconciliation (TRRC) mise en place depuis la chute du régime Jammeh, le militaire a ajouté avoir reçu le lendemain, une “enveloppe contenant des dollars”, de son commandant.

Il s’agissait d’un “geste d’appréciation de la part du grand homme”, notamment l’ancien président Yahya Jammeh, arrivé au pouvoir dix ans plus tôt dans ce petit pays d’Afrique de l’Ouest.

Magazine24 & AFP


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*