Royaume Uni : le ministre des Finances Philip Hammond a démissionné

Photo.Illustration. L'ex ministre britannique des Finances, Philip Hammond

A quelques heures de l’entrée en fonction de Boris Johnson comme nouveau Premier ministre du Royaume-Uni en lieu et place de Theresa May qui a présenté sa démission, le ministre britannique des Finances Philip Hammond a lui aussi présenté sa démission mercredi.

Pour traduire en acte ses paroles comme il l’avait annoncé il y a quelques jours, le ministre Philip Hammond a quitté mercredi ses fonctions de ministre britannique des Finances pour contester la désignation du champion des pro-Brexit Boris Johnson comme nouveau Premier ministre britannique.

“J’ai remis ma démission à Theresa May. Cela a été un privilège de servir comme Chancelier de l’Echiquier ces trois dernières années”, a écrit sur Twitter Philip Hammond.

Il avait annoncé qu’il ne laisserait pas le plaisir à Boris Johnson de le démettre de ses fonctions et s’opposerait au Brexit sans accord auquel le nouveau chef du gouvernement se montre prêt.

Entre temps, Theresa May qui a prononcé son discours d’adieu à Downing Street avant de remettre sa démission à la Reine a souhaité bonne chance au nouveau Premier ministre Boris Johnson et à son gouvernement, en ajoutant que : “Leurs succès seront ceux du Royaume-Uni.”

Photo. Illustration. La Premier ministre britannique Theresa May a quitté ses fonctions et passé le témoin à Boris Johnson

Bien avant cela, Mme May a répondu aux questions des députés pour la dernière fois est restée émue à la suite des applaudissements des députés britanniques qui ont salué le travail accompli par celle-ci comme Premier ministre et ses efforts à parvenir à un accord avec l’Union Européenne (UE) sur le Brexit.

Le nouveau Premier ministre Boris Johnson qui doit s’exprimer dans les minutes à venir devrait parallèlement procéder à des nominations à des postes de haut rang au sein du cabinet.

Photo. Illustration. Le nouveau Premier ministre britannique, Boris Johnson a pris fonctions

Il devrait profiter de l’occasion pour accroître le nombre de femmes occupant des postes ministériels à part entière et accroître la représentation des minorités ethniques.

Magazine24, BBC & AFP


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*