États-Unis : un groupe de jeunes agresseurs activement recherchés


La police de l’Etat de Washington a lancé un appel à témoin pour retrouver un groupe d’adolescents ayant agressé  deux individus près d’un parking d’hôtel.

Les faits enregistrés grâce à des vidéos de caméras de surveillance montrent une dizaine de jeunes gens agressant violemment deux individus après avoir injurié leurs victimes.

Le 14 juillet vers 1 heure du matin, les deux victimes de Hampton et Newport News, en Virginie, se dirigeaient vers le Washington Hilton sur Connecticut Avenue NW lorsqu’elles ont vu un groupe d’au moins 10 mineurs au coin de la rue, selon un rapport de police du Metropolitan Police Department.

Une vidéo de surveillance diffusée par la police sur YouTube mercredi montre un membre du groupe s’approchant des deux hommes et les montrant du doigt tout en parlant à un groupe de personnes qui s’approchait.

La deuxième victime déclare que l’un des jeunes a crié : ” C’est lui ! tout en montrant du doigt à la victime 1″, indique dans son rapport la police.
Ensuite, la victime 2 a essayé d’intervenir, le disant au groupe : “Ce n’est pas lui. Vous vous trompez de personne”, selon le rapport de police.

Les deux hommes qui ont ensuite été attaqués, ont été roués de coups par les membres du groupe.

Pendant que le groupe se dispersait et s’enfuyait, le deuxième homme a été frappé au visage et une autre personne du groupe a craché sur l’homme au sol.

Les deux hommes ont été traités et admis à l’hôpital. La première victime a été blessée à la tête et à l’orbite de l’œil gauche ; la victime 2 a eu l’œil gauche enflé.

La police a décrit les agresseurs comme étant des mineurs, filles et garçons âgés de 13 et 14 ans, qui portaient des vêtements noirs.

La mairesse Muriel Bowser a déclaré lors d’une conférence de presse jeudi que l’attaque ne serait pas traitée comme une “farce de cour d’école”.

“C’est une agression. Et elle est passible de prison. Nous voulons donc que ces gens sachent, que ces jeunes, – nous ne savons pas quel âge ils ont et que ce n’est pas un jeu. Ce sont de vraies personnes derrière cette attaque “, a dit M. Bowser.

Magazine24 & abcnews


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*