L’Iran rejette l’idée d’un voyage à Téhéran de Mike Pompeo

Photo. Illustration. Téhéran s'oppose à un voyage du Secrétaire d'Etat américain sur son sol

L’Iran a rejeté la proposition du secrétaire d’État Mike Pompeo de se rendre à Téhéran afin de s’adresser au peuple iranien.

Les autorités de la République islamique d’Iran qui qualifient la proposition de Mike Pompeo d'”hypocrite”, ont fait savoir que cela “n’est pas nécessaire”.

Téhéran a réagi mercredi par la voix du ministre des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif qui a suggéré au Secrétaire d’Etat américain d’accorder plutôt des visas aux journalistes iraniens pour qu’ils se rendent aux États-Unis et l’interviewé, l’accusant d’avoir rejeté leurs demandes.

Cependant lundi, Pompeo a tweeté: “Nous n’avons pas peur de l’arrivée de (Zarif) en Amérique où il jouit du droit de parler librement.”

“Les faits du régime (Khamenei) sont-ils si pénibles qu’il ne peut pas me laisser faire la même chose à Téhéran?”, avait-il déclaré précisant “Et si son peuple entendait la vérité, non filtré, non abrégé?”

La tension est montée entre Américains-Iraniens depuis le retrait du gouvernement Trump de l’accord sur le nucléaire conclu entre l’Iran et les puissances occidentales et les sanctions imposées par le régime de Washington.

Ces tensions se sont exacerbées un peu plus après que les États-Unis ont renforcé ces derniers mois leur présence militaire dans le golfe Persique.

Côté américain, l’administration Trump a fait savoir que les sanctions imposées jusqu’ici avaient pour but d’emmener les autorités de Téhéran à changer leur comportement dans la région.

Magazine24 & APNews


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*