Ebola à Goma : Le Rwanda ferme sa frontière avec la RDCongo


Le décès mercredi d’un deuxième patient atteint de la fièvre hémorragique Ebola à Goma, a poussé les autorités Rwandaises à fermer jeudi la frontière entre le Rwanda et la RD Congo.

Vu les risques de propagation de l’épidémie d’Ebola au Goma et des cas signalés en Ouganda et au Soudan du Sud, les autorités de Kigali ont décidé de fermer la frontière avec la République démocratique du Congo (RDC) pour éviter l’entrée du virus sur le territoire rwandais.

Cette décision à été prise au moment où un responsable congolais a fait savoir qu’une personne en contact avec le second cas confirmé d’Ebola dans la ville de Goma était sous traitement après avoir montré des signes de la maladie.

Le Dr Aruna Abedi, coordinatrice Ebola pour la province du Nord-Kivu, a déclaré à Associated Press qu’il était difficile de savoir si la personne actuellement sous traitement est un proche de l’homme décédé mercredi.

“La victime décédée mercredi avait passé plusieurs jours à la maison avec sa famille tout en manifestant des symptômes”, d’après le Dr Aruna.

Si ce cas suspect est confirmé, il s’agira de la première transmission du virus Ebola à Goma, une ville de plus de 2 millions d’habitants située à la frontière rwandaise.

Pour rappel, débutée le 2 août 2018, l’épidémie en cours d’ébola en République démocratique du Congo (RDC) a déjà tué plus de 1800 personnes sur près de 4000 cas.

Magazine24 & APNews


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*