L’Algérie “Autosuffisante En Carburants”

Photo. Illustration. Archives. L'Algérie produirait suffisamment de carburants

L’Algérie produit dorénavant suffisamment de carburant pour répondre à la demande intérieure et le pays n’a plus importer des produits pétroliers depuis 2018.

L’Algérie vient de se déclarer “autosuffisante en carburants”. Alger sera présent à la 26e Semaine africaine du pétrole prévue en novembre au Cap en Afrique du sud.

Récemment nommé ministre de l’Énergie, Mohamed Arkab a affirmé cette semaine que l’Algérie produit dorénavant suffisamment de carburant pour répondre à la demande intérieure. Le pays n’a plus importer du carburant depuis 2018, d’après M. Arkab qui représentera l’Algérie à cette rencontre.

Producteur nord-africain de gaz et de pétrole, l’Algérie occupe actuellement la 16e place du classement international des pays possédant des réserves pétrolières prouvées et la 10e de celui des pays abritant des réserves gazières prouvées.

Dès sa nomination, l’une des principales priorités du ministre a été d’élaborer une nouvelle loi sur les hydrocarbures visant à contrer le “fléchissement des nouvelles explorations et des contrats de production ” et à “rétablir l’attractivité des industries extractrices du pays, faire croître les niveaux de production et attirer les investissements étrangers directs au profit du secteur pétrolier sans que la souveraineté nationale soit menacée”.

Ces dernières années, les efforts ont été focalisés d’une part sur l’optimisation des raffineries existantes afin de les rendre conforme aux normes internationales de consommation, et d’autre part de veiller au respect de la sécurité environnementale et industrielle.

Lors d’une vsite à la nouvelle raffinerie Sidi R’cine inaugurée récemment à Alger après d’importants travaux de modernisation, le ministre Arkab a précisé que “la réhabilitation devrait permettre indéniablement d’engranger un surplus de production qui pourra, à terme, être exporté”.

Promouvoir ce nouvel agenda et mettre en évidence l’ouverture totale de l’Algérie aux relations commerciales sera la priorité absolue de M. Arkab lors de l’AOW 2019, où il participera à une table ronde ministérielle aux côtés de ses homologues tunisien, équatoguinéen et ougandais. L’objectif de cette table ronde est de donner la possibilité aux ministres de détailler leurs stratégies en matière d’hydrocarbures à un public international et d’exposer leurs perspectives opérationnelles.

Lors de la conférence, M. Arkab se joindra à 20 autres ministres panafricains ainsi qu’au Premier ministre de la province sud-africaine du Cap-Occidental, Alan Winde.

Magazine24 & APO Group


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*