Maroc: Arrêté pour avoir appelé au meurtre de bénévoles Belges


Un instituteur a été arrêté lundi après avoir appelé à décapiter des jeunes bénévoles Belges qui travaillaient en plein air dans un village.

Outre cet instituteur, un député qui a également réagi sur sa page Facebook a dénoncé la tenue “légère” des jeunes bénévoles.
  
L’instituteur âgé de 26 ans a été arrêté lundi pour “avoir publié sur Facebook un message haineux” contre ce groupe composé majoritairement de jeunes filles.

Ces derniers travaillaient en plein air dans un village près de Taroudant, selon la Sûreté marocaine (DGSN) qui précise que l’homme qui vivait dans le nord du Maroc va être poursuivi pour “incitation à des actes terroristes”.

Tout est parti d’un reportage diffusé sur les médias locaux montrant ces jeunes, terrasser un chemin en short pour le compte d’une association locale.

Le Maroc qui met volontiers en avant son image de pôle régional de stabilité et sa culture de tolérance.

Mais l’assassinat de deux touristes scandinaves en 2018 par des Marocains radicalisés au nom du groupe Etat islamique, selon des médias marocains, a peu plus déteint l’image du royaume régulièrement cité dans les classements consacrés aux pays dangereux pour les femmes faisant du tourisme seules.

Magazine24 & AFP


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*