Maroc : la production céréalière en baisse

La production de céréale a chuté de 30% en raison de la sècheresse qui a sévi ces derniers mois au Maroc d’après le ministère de l’Agriculture.

Selon le ministère, à la même période l’année dernière, la production céréalière était à 75 millions de quintaux contre 52 millions de quintaux cette année.

L’agriculture reste le premier contributeur au Produit intérieur brut (14%), devant le tourisme et l’industrie, mais la pluviométrie, de 290,5 mm, était de 11% inférieure à la moyenne de 30 ans (326,3 mm).

Face à ces chiffres, des projections officielles ont déjà anticipé un ralentissement de la croissance à 2,7% en 2019, contre 3% en 2018 et 4% en 2017.

Dans son rapport, le ministère fait savoir que « Si cette situation perdure, l’ambition de l’émergence sera difficile à concrétiser même sur un horizon lointain », car il faudra en outre revitalisé un tissu économique « fragmenté, fragile et affaibli par l’informel, les pratiques déloyales, la corruption et les délais de paiement ».

Malgré cela, le ministère marocain de l’Agriculture précise que la « bonne production des autres filières, notamment les agrumes, les olives et les cultures industrielles » devrait « permettre de compenser » le déficit, avec au final « une valeur ajoutée agricole » de 120 milliards de dirhams (environ 11,2 millions d’euros).

Magazine24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *