Mali: le CICR suspend ses activités à Tombouctou

Indiquant que son bureau régional à Tombouctou a été à multiple reprises cible d’attaques, le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a annoncé mardi la suspension de ses activités dans cette région du Nord du Mali.

Dans un communiqué sur son compte Twitter, le CICR dénonce une « insécurité grandissante qui impacte ses opérations », jugeant qu’il est « quasi impossible de continuer à travailler après de multiples braquages ».

Selon le chef de la délégation au Mali, Jean-Nicolas Marti, qui s’exprimait dans un autre tweet cette décision fait suite au « vol à main armée » d’un véhicule de l’organisation à Tombouctou qualifiant ce forfait d’acte « Inacceptable! ».

Tombouctou, région du Nord-du Mali est en proie à l’insécurité depuis plusieurs années depuis l’arrivée en 2012 de groupes jihadistes dispersés par une intervention militaire française lancée en janvier 2013.

Cette opération bien que toujours en cours n’a pas permis de sécuriser totalement la zone, dont de grands pans entiers échappent toujours au contrôle des forces maliennes, françaises et la mission de l’ONU au Mali (Minusma).

Magazine24, CICR & AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *