Cameroun-Guinée Équatoriale : divisés par un projet de mur


Le projet de construction d’un mur à la frontière entre le Cameroun et la Guinée Équatoriale à l’initiative de Malabo suscite l’ire des autorités de Yaoundé.

C’est l’armée camerounaise qui a dénoncé ce projet de construction de ce mur qui sera érigé à Kyé Ossi, ville camerounaise frontalière de la Guinée Équatoriale.

La découverte a été faite par les soldats camerounais qui disent avoir ” constaté que des militaires équato-guinéens ont traversé la rivière (qui matérialise la frontière naturelle) et ont posé des jalons du côté camerounais”, a expliqué à l’AFP un officier de l’armée.

Aux dires de l’officier, “Ces jalons empiètent sur le territoire Camerounais sur une profondeur variant entre 1 et 2 kilomètres”.

Les premières constatations ont été faites fin juillet par, le patron des armées camerounaises, le général René Claude Meka, lors d’une visite des lieux.

Le général a également prévenu que les forces de défense du Cameroun ne permettraient “aucune intrusion illicite” sur son territoire.

Les autorités équato-guinéennes n’ont pas fait de commentaire, précise l’Agence France Presse.

Des sources concordantes citées par l’AFP à Malabo soutiennent par ailleurs que la Guinée équatoriale estime que le Cameroun laisse de nombreux ressortissants d’Afrique de l’Ouest transiter par son territoire pour se retrouver illégalement sur son territoire.

Magazine24


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*