Tanzanie: plus de 60 morts dans l’explosion d’un camion-citerne


Environ 64 personnes ont péri samedi en Tanzanie dans l’explosion d’un camion citerne accidenté en périphérie de Morogoro, à 200 km à l’ouest de Dar es Salaam.

Selon le gouverneur de Morogoro Stephen Kebwe et des témoins présents sur les lieux, l’explosion est survenue lorsqu’un bandeau a tenté d’extraire la batterie du camion accidenté.

La catastrophe a également fait plus de 70 blessés dont plusieurs dans un état grave à en croire les autorités qui précisent que les victimes sont pour la plupart la plupart des conducteurs de taxis-moto et des résidents qui tentaient de récupérer du carburant qui s’échappait de la citerne.

Touché, le président John Magufuli a adressé ses condoléances aux familles des victimes et à leurs proches.

Des tragédies similaires ont souvent lieu sur le continent en témoigne celle survenue début juillet, dans le centre du Nigeria.

Au moins 45 personnes avaient trouvé la mort et plus de 100 autres blessées lors du pillage par la population d’un camion-citerne accidenté qui avait explosé. La citerne avait pris feu lorsqu’un autocar chargé de passagers avait tenté de passer: son pot d’échappement, en raclant le sol, avait provoqué des étincelles qui avaient enflammé le carburant.

En 2015, au moins 203 personnes avaient péri à Maridi à 300km à l’ouest de Juba au Soudan du Sud, dans les mêmes circonstances tout comme à Sange dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC) où 292 personnes avaient perdu la vie en 2010 lorsque des populations avaient tenté de récupérer du carburant d’un camion citerne accidenté.

Magazine24 & AFP


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*