Tanzanie : une base de données pour hommes mariés


Les autorités tanzaniennes envisagent de créer une base de données nationale dans laquelle seront répertoriés les hommes mariés afin de lutter contre l’infidélité.

L’initiative est du Commissaire de la région de Dar es Salaam, Paul Makonda, qui déclare avoir reçu de nombreuses plaintes de femmes ayant été abandonnées par leurs amants après une demande en mariage.

Selon M. Makonda, la future base de données qui sera ensuite publiée permettra de lutter contre l’infidélité ou abandon de foyers par les hommes.

“J’ai reçu des plaintes de femmes à qui des hommes avaient promis le mariage, mais ces hommes n’ont pas tenu leur promesse. Je connais des femmes qui paient des factures, mais les hommes sont repartis …”, a déclaré Makonda en kiswahili.

S’exprimant lors d’une conférence de presse, le commissaire de Dar es Salaam à précisé que “Cette base de données sera disponible dans le bureau du commissaire régional dans chaque région où chaque homme qui promet un mariage à une femme sera enregistré afin de permettre aux femmes de vérifier si cet homme est marié .”.

Selon M. Makonda, le gouvernement examinait avec d’autres pays de la Communauté de développement de l’Afrique australe comment l’instituer au plan régional.

Une proposition similaire a déclenché un vive débat au Kenya au mois d’août, après qu’un gouverneur a menacé de divulguer les noms hommes politiques qui abandonnaient leurs amants avec des enfants après une liaison.

Magazine24 & CNN


1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*