Burundi : l’usage des sacs plastiques interdit

Photo. Illustration. Après le Kenya, le Rwanda et la Tanzanie, le Burundi interdit l'usage des sacs plastiques

Les autorités Burundaises ont mis en garde contre l’utilisation dès la semaine prochaine contre l’utilisation des sacs plastiques sur ke territoire.

Selon les autorités de Bujumbura, quiconque pris avec des sacs en plastique sera puni.

En août 2018, le gouvernement avait interdit l’utilisation des sacs plastiques, accordant aux consommateurs et commerçants un délai de 18 mois pour écouler leurs stocks.

D’après le ministre de l’Environnement, Déo-Guide Rurema, cette mesure entrera en vigeur à partir du 22

août, mais n’a pas précisé les peine prévues pour ceux qui enfreindraient l’interdiction.

Lors d’une conférence de presse mardi à Bujumbura, la capitale, M. Rurema a présenté un spécimen de sac en papier produit localement et qui devront être adoptés par tous.

Cependant, plusieurs Burundais évoquent les difficultés pour eux d’obtenir ce produit présenté comme de luxe par habitants qui font état de sa rareté sur les marchés locaux.

Plusieurs pays de la région ont pris des mesures contre les sacs en plastique, notamment le Rwanda voisin qui les a interdits depuis 2008, le Kenya qui les a interdits en 2017 et la Tanzanie qui a arrêté leurs importations en juin dernier.

Selon le Programme des Nations Unies pour l’environnement indique que 63 pays du monde entier ont interdit ou pris des mesures contre l’utilisation de sacs en plastique.

Toutefois, beaucoup reste encore à faire pour voire plus de moitiée des pays du monde pour mettre fin à la production des sacs plastiques qui écument à la fois les océans et qui ont un impact négatif sur l’environement.

Magabine 24


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*