Soudan : l’ex patron du renseignement interdit de séjour aux Etats-Unis


L’ancien chef des services de renseignement soudanais, Salah Gosh, s’est vu interdire l’entrée aux États-Unis pour son implication présumée dans des actes de violation des droits humains dans le pays.

Dans une déclaration, le département d’État fait savoir qu’il disposait de preuves crédibles que M. Gosh était impliqué dans des actes de torture lorsqu’il était responsable des services nationaux de renseignement et de sécurité du Soudan.

L’ancien président du pays, Omar al Bashir, sous les ordres de Salah Gosh, a été chassé du pouvoir en avril.

Un Conseil militaire de transition a été mis en place depuis la destitution du président le 11 avril dernier.

Dans un tweet, le secrétaire d’État américain, Mike Pompeo, a exprimé son soutien à un gouvernement de transition dirigé par des civils au Soudan.

Magazine24


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*