La RDC touchée par une sévère épidémie de rougeole

Photo. Illustration. Selon MSF, plus de 2700 ont péri dès suite de la rougeole en RDC en sept mois

Selon l’Ong MSF, entre janvier et début août 2019, plus de 2700 personnes ont péri de la rougeole en République démocratique du Congo (RDC).

Cette épidémie coïncidence avec la fièvre hémorragique Ebola, qui, depuis sa résurgence en août 2018 a déjà tué environ 1 905 personnes (1 811 confirmés et 94 probables) et 844 personnes guéries”.

Dans un tweet vendredi, MSF fait savoir que “L’épidémie de rougeole déclarée le 10 juin dernier est la plus meurtrière que la République Démocratique du Congo (RDC) ait connue depuis 2011-2012. Entre janvier et début août 2019, elle a infecté plus de 145.000 personnes et entraîné 2.758 morts”.

Et d’ajouter “Avec 2,5 millions de dollars mobilisés sur les 8,9 millions requis pour le plan de réponse, le contraste avec l’urgence #Ebola, qui attire des centaines de millions de dollars, est frappant”, fait remarquer l’Ong indiquant par ailleurs qu'”il y a un manque alarmant d’acteurs”.

MSF dit être en pointe dans la lutte contre l’épidémie dans 13 des 23 provinces touchées sur les 26 que compte la République démocratique du Congo.

Depuis le début de l’année, MSF dit avoir vacciné 474.863 enfants et pris en charge 27.439 patients.

Mi-juillet, l’organisation mondiale de la Santé (OMS) avait alerté sur le fait que l’épidémie de rougeole tuait presqu’autant que les deux autres épidémies réunies: celles d’Ebola et de choléra. La rougeole avait alors fait 1981 morts , contre 1676 pour Ebola et 279 pour le choléra.

Magazine24 & AFP


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*