Venezuela : Washington consulte des proches de Maduro


Selon l’agence APNews, les Etats-Unis auraient établi des contacts secrets avec le chef du parti socialiste vénézuélien, un membre du cercle restreint du président Nicolás Maduro.

Cette consultation à en croire APNews vise à préparer un possible départ du pouvoir du président Venezulien qui cherche à obtenir des garanties pour qu’ils ne soient pas poursuivis en justice pour des exactions et autres crimes présumés.

C’est d’ailleurs ce qu’a précisé un haut responsable de l’administration Trump, indique APNews .

L’homme consulté par l’administration Trump n’est autre que Diosdado Cabello, considéré comme l’homme le plus puissant du Venezuela après Maduro, qui a rencontré le mois dernier à Caracas un homme en contact étroit avec l’administration Trump.

Une deuxième réunion serait en préparation et devrait se tenir dans un avenir très proche.

Toutefois, l’identité de l’intermédiaire ou encore les détails de la rencontre avec Cabello n’ont pas été fournis car celui-ci s’étant exprimé sous couvert d’anonymat a fait savoir qu’il n’était pas autorisé à parler des pourparlers, qui sont encore préliminaires.

Mieux, il est cependant difficile de préciser si ces discussions sont approuvées par le président Nicolas Maduro ou non.

Diosdado Cabello, 56 ans, est un important intermédiaire du pouvoir vénézuélien qui a vu son influence s’accroître auprès du gouvernement et des forces de sécurité à mesure que le pouvoir de Maduro s’affaiblissait.

Mais il a également été accusé par des responsables américains d’être à l’origine de la corruption massive, du trafic de drogue et même de menaces de mort contre un sénateur américain.

Un responsable de l’administration a déclaré que les États-Unis ne cherchaient en aucun cas à soutenir Cabello ou à lui permettre de remplacer Maduro mais d’accroître la pression sur le régime de Caracas.

Magazine24 & APNews


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*