Zimbabwe : la police déployée à Gweru

Photo. Illustration. La police déployée en grand nombre à Gweru dans le centre du Zimbabwe

De nombreux policiers ont été déployés mardi dans la ville zimbabwéenne de Gweru où une manifestation antigouvernementale à l’appel du principal parti Opposition, le Mouvement pour le changement démocratique (MDC) a été interdite par les autorités.

C’est la troisième manifestation antigouvernementale que le principal parti d’opposition tente d’organiser depuis cinq jours.

Le Mouvement pour le changement démocratique (MDC) avait notamment planifié des manifestations de masse dans plusieurs villes du Zimbabwe. Le MDC accuse le gouvernement du président Emmerson Mnangagwa d’avoir mal géré l’économie, qui fait face à sa pire crise depuis une décennie, et de répression.

Le MDC qui a promis contester l’interdiction devant les tribunaux mardi n’a pas réussi à faire annuler les deux précédentes interdictions de marcher à Harare et à Bulawayo, les deux manifestations ayant été sévèrement réprimées par la police.

À Gweru, ville du centre du Zimbabwe et capitale de la province de Midlands, la police patrouillait à pied et en camion et a également fermé une université, rapporte Reuters.

Selon Daniel Molokele, porte-parole du MDC “Le régime s’efforce avec détermination de s’assurer qu’il n’y a plus d’espace démocratique. Ils déploient également beaucoup de militaires et de policiers dans les rues… Cela montre clairement que le nouveau gouvernement est encore pire que celui de Robert Mugabe.”, a-t-il précisé.

D’après des analystes, ces manifestations sont un test pour le régime Mnangagwa sur sa capacité à tolérer des protestations dans un pays marqué par des décennies de répression sous la présidence de Robert Mugabe.

Les autorités qui se veulent prudentes, ont encore à l’esprit les violentes manifestations contre la hausse des prix du carburant en janvier et qui ont été violemment réprimées par l’armée faisant plus d’une douzaine de morts.

Magazine24 & reuters


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*