Diplomatie : Accord de paix entre le Rwanda et l’Ouganda

Photo. Illustration. Les présidents Yoweri Museveni et Paul Kagame ont décidé de mettre fin à leur conflit

Après des mois de tensions entre eux, les présidents rwandais et ougandais, Paul Kagame et Yoweri Museveni ont signé mercredi à Luanda sous l’égide de président Angolais, Joao Lorenco un pacte de respect mutuel.

Ce pacte vient mettre fin à des mois de tensions durant lesquelles les deux voisins se sont mutuellement accusés d’espionnage, d’assassinats politiques et d’attaques contre le commerce.

Les tensions entre le Rwanda et l’Ouganda se sont accrues sur fond d’accusation mutuelle.

Certains membres des services de renseignement ougandais accusent le Rwanda d’avoir orchestré une série de meurtres très médiatisés, dont l’assassinat d’un officier de police et de responsables gouvernementaux.

De son côté, Kigali accuse Kampala de soutenir les groupes rebelles opposés au gouvernement de Kagame, notamment le Congrès national du Rwanda (RNC) et les Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR).

Autrefois des alliés proches, les récentes tensions entre les deux dirigeants auraient pu, de l’avis de plusieurs analystes menacer la stabilité régionale et l’intégration économique dans la région d’Afrique de l’Est.

A Luanda, les deux présidents sont convenus de respecter la souveraineté de chacun et celle des “pays voisins”.

Ils se sont aussi engagés à “s’abstenir de tout acte de déstabilisation ou de subversion sur le territoire de l’autre partie (et) d’actes tels que le financement, la formation ou le soutien à des forces déstabilisatrices”.

En outre, les deux dirigeants sont convenus de “protéger et respecter les droits et libertés” des personnes “résidant ou transitant” dans leurs pays respectifs et de reprendre les activités transfrontalières “y compris la circulation des personnes et des biens … dès que possible”.

Magazine24


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*