Amazonie : l’armée brésilienne les pieds dans le feu


Comme annoncé par le président brésilien, Jair Bolsonaro sous la pression internationale, l’armée de Brasilia a commencé à se déployer pour lutter contre les feux de forêt qui déciment depuis plusieurs jours l’Amazonie.

Soutenus par un avion militaire, les troupes brésiliennes se sont déployées samedi en Amazonie pour lutter contre les incendies qui ont provoqué un tollé international et des manifestations à Brazilia.

Selon le ministre de la Défense, Fernando Azevedo, environ 44 000 soldats seront déployés pour vaincre les incendies. Certains se dirigeaient vers les états sont Roraima, Rondonia, Tocantins, Para, Acre et Mato Grosso qui ont demandé l’aide du gouvernement fédéral.

La première mission de l’armée sera effectuée par 700 soldats autour de Porto Velho, capitale de Rondonia, a annoncé Azevedo. L’armée utilisera deux avions C-130 Hercules capables de verser jusqu’à 12 000 litres d’eau sur des incendies, a-t-il déclaré.

La municipalité de Nova Santa Helena, dans l’État brésilien de Mato Grosso, également très touchée par ces feux de forêt, des camions de l’armée étaient aperçus le long d’une autoroute vendredi.

Le ministre brésilien de la Défense, qui dit avoir pris note de la proposition du président américain Donald Trump dans un tweet d’aider le Brésil à lutter contre les incendies, a fait savoir qu’aucun contact n’a été établit avec les autorités de Washington à ce sujet.

Samedi, le président Jair Bolsonaro a fait savoir que la situation était en train de redevenir normale. Il a précisé être en contact avec Donald Trump, le Premier ministre espagnol Pedro Sánchez et plusieurs dirigeants latino-américains.

Magazine24 & APNews


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*