Guinée Equatoriale : une nouvelle découverte de pétrole

Photo d'illustration (Archives)

La compagnie Noble Energy annonce une nouvelle découverte de pétrole dans le bloc I, situé dans le secteur offshore de la Guinée équatoriale. Le puits foré à une profondeur totale de 4 417 mètres devrait produire son premier pétrole en octobre 2019.

Le ministère des Mines et des Hydrocarbures (MMH) de la Guinée équatoriale fait savoir que la compagnie Noble est actuellement en train de terminer la section horizontale du puits de 400 mètres et, en utilisant l’infrastructure de champ Aseng existante, devrait produire du pétrole à partir d’octobre 2019.

Le champ Aseng est constitué de cinq puits sous-marins reliés à un navire FPSO. Avec une participation de 40%, Noble Energy en est l’opérateur. Parmi les autres partenaires figurent Atlas Petroleum (29%), Glencore Exploration (25%) et Gunvor (6%).

Cette année, la Guinée équatoriale a entamé ses efforts pour devenir le plus important centre gazier d’Afrique avec la signature d’accords définitifs avec les partenaires du champs Alen et les propriétaires de l’usine de gaz de Punta Europa afin de monétiser le gaz du champ d’Alen exploité par Noble Energy – un projet connu sous le nom de Megahub du gaz.

Il y a quelques mois, le ministre des Mines et des Hydrocarbures S.E. Gabriel Mbaga Obiang Lima avait déclaré qu’il visait également un accord final sur son accord commun conclu en 2007 avec le Cameroun, visant à développer les découvertes de condensat de gaz Yoyo et Yolanda sur leur frontière maritime.

Magazine24 & APO Group


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*