Un patient décède d’une maladie mystérieuse en Tanzanie

Photo. Illustration. Introduction d'un nouveau vaccin expérimental contre le virus Ebola

Une rumeur persistante s’est répandue en Tanzanie après le décès d’un patient dès suite d’une maladie mystérieuse.

En déplacement lundi à Dar Es Salaam, le secrétaire américain à la Santé et aux Services sociaux, Alex Azar a exhorté les autorités tanzaniennes à faire toute la lumière sur ce décès.

Il a aussi demandé aux autorités de Dar Es Salaam à faire preuve de transparence concernant les circonstances du décès.

En Tanzanie, plusieurs affirment que le malade décédé présentait des symptômes ressemblant à ceux d’Ebola dont l’épidémie en cours depuis plus d’un an en RDC a déjà fait plus de 2000 morts.

S’exprimant devant la presse locale dans la capitale tanzanienne, Alex Azar, à fait savoir que lui et d’autres partenaires étaient “très préoccupés” par ces rumeurs. Il a également inventé les autorités Tanzaniennes à partager les résultats des examens effectués en laboratoire.

Dans un communiqué la semaine dernière, l’organisation mondiale de la santé (OMS) avait alerté suite à la persistance d’une rumeur concernant un décès dû à une maladie inconnue.

L’OMS avait ensuite indiqué qu’elle enverrait une équipe d’experts en Tanzanie pour enquêter et établir les faits.

De son côté, le gouvernement tanzanien avait alors précisé qu’il n’y avait aucun cas confirmé d’Ebola sur son territoire.

Mais d’après Associated Press qui cite un document interne de l’OMS, le malade en question, une femme de 34 ans, est décédée le 8 septembre et a été enterrée le jour même.

Si les causes de sa mort demeurent inconnues, le document indique que la victime était récemment étudiante en Ouganda, où elle s’est rendue dans les établissements de santé pour une mission de recherche, avant de retourner en Tanzanie le 22 août.

© Magazine24


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*