Conférence Economique Africaine 2019 A Charm El-Cheikh

La Conférence économique africaine (CEA) 2019, se déroulera du 2 au 4 décembre 2019 à Charm el-Cheikh, en Égypte.

La Conférence co-organisée par la Banque africaine de développement (BAD), la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique et le Programme des Nations Unies pour le développement a pour thème « Emplois, entrepreneuriat et développement des capacités pour la jeunesse africaine ».

Cette année, la 14ème édition de la Conférence réunira plus de 500 parties prenantes africaines. Notamment, des représentants de la jeunesse, des dirigeants d’entreprises, des décideurs et des représentants des médias africains et du monde entier.

Cette réunion permettra aux participants de débattre des options politiques afin d’optimiser les avantages de l’explosion démographique de la jeunesse africaine ; mais également de l’inadéquation des compétences des jeunes aux besoins du marché du travail.

À travers des cas sur les bonnes pratiques, les intervenants proposeront des stratégies et des recommandations concrètes pour accélérer la mise en œuvre des principales politiques de développement telles que l’Agenda 2063 de l’Union africaine et les ODD.

En outre, le thème de cette année s’aligne sur le programme de développement des partenaires de la Conférence, notamment la Banque africaine de développement, qui, entre 2016 et 2018, a créé 3,6 millions d’emplois directs grâce à des investissements de 10 milliards de dollars américains dans 102 projets réalisés dans 32 pays.

Par ailleurs, le Conseil d’administration de la BAD a récemment approuvé environ 318 projets dans 48 pays africains, d’une valeur de 9,15 milliards de dollars ; et qui devraient générer 4,2 millions d’emplois directs.

Pour rappel, lors de conférence de l’an dernier, à Kigali, au Rwanda, l’accent a été sur l’intégration économique comme levier de changement pour la croissance inclusive et la prospérité en Afrique.

Les participants ont reconnu que la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA) était le résultat d’une audacieuse stratégie pour corriger le déséquilibre des forces lors des négociations entre les blocs commerciaux régionaux.

©Magazine24 & APO Group

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *