Brexit : l’UE accepte le délai de divorce au 31 janvier 2020

Evoquer dans un premier temps par le président Français, Emmanuel Macron, l’Union Européenne a accepté de prolonger jusqu’au 31 janvier 2020 le délai du divorce entre l’UE et la Grande Bretagne.

Les faits sont également confirmés par la BBC qui cite notamment un tweet du président du Conseil européen.

D’après nos confrères, Donald Tusk a déclaré que les 27 seraient prêts à accorder une nouvelle  » extension  » – ce qui signifie que le Royaume-Uni pourrait partir avant l’échéance si un accord était approuvé par le Parlement Britannique.

Cette annonce intervient au moment où les députés Britanniques se préparent à voter sur les propositions du Premier ministre Boris Johnson pour la tenue des élections générales anticipées le 12 décembre

prochain.

Nous y reviendrons..

©Magazine24 & APO Group

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *