L’Afrique du sud confrontée à des pénuries d’eau potable

Photo. Illustration. L'Afrique du sud face à une crise de l'eau à cause du retard des pluies

Les autorités Sud-Africaines ont exhortés les populations à n’utiliser l’eau que pour boire pour tenter de faire face à la crise de l’eau à laquelle le pays Arc en ciel fait face.

Cette crise est ponctuée par des barrages, des réservoirs et des robinets complètement à secs.

La mise en garde provient des responsables de la plus grande compagnie des eaux du pays. Ils estiment que la personne moyenne dans le centre financier, Gauteng, consomme presque le double de la moyenne mondiale : 320 litres par personne et par jour, contre une moyenne mondiale d’environ 170 litres.

Trois des neuf provinces d’Afrique du Sud connaissent officiellement une crise de l’eau aggravée par des températures plus élevées que prévu et le manque de pluies.

Les pluies printanières attendues ne sont pas non plus arrivées et les températures ont été plus élevées que prévu.

D’après le ministre des Affaires de l’eau, Lindiwe Sisulu, il n’y a pas lieu de paniquer, mais il est nécessaire de prévenir une catastrophe imminente.

A l’inverse de la région du Cap-Occidental, dans la province du Cap-Oriental, le bétail est mort, les récoltes ont été perdues et les barrages sont à sec affrontant l’une des pires sécheresses depuis des décennies.

Selon les experts, la crise de l’eau dans le pays est également le résultat d’une mauvaise gestion et planification des infrastructures.

Le gouvernement sud-africain espère qu’une prise de conscience accrue de la crise actuelle de l’eau incitera les gens à modifier leur comportement.

©Magazine24


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*