Guinée-Bissau: l’ONU appelle au respect du calendrier électoral

Au sortir vendredi d’une réunion à huis clos convoquée à l’initiative des des trois membres africains de l’instance (Afrique du Sud, Côte d’Ivoire, Guinée équatoriale, le Conseil de sécurité a invité la Guinée Bissau à respecter la date du scrutin présidentiel.

L’élection présidentielle est prévu le 24 novembre prochain.

La déclaration du Conseil de sécurité adoptée à l’unanimité de ses 15 membres rejette par ailleurs le changement de pouvoir décidé par le président de Guinée Bissau, José Mario Vaz qui a limogé en début de semaine son Premier ministre, Aristides Gomes remplacé jeudi par un nouvel exécutif.

Le Conseil de sécurité qui organisera une nouvelle session sur ce pays est prévue lundi matin a « exprimé sa profonde préoccupation face à la situation politique et sociale » dans le pays et « appelle le président José Mario Vaz et le gouvernement dirigé par le Premier ministre Aristides Gomes, à résoudre leurs divergences dans un esprit de respect et de coopération ».

L’Onu a en outre « exhorté la classe politique à observer la plus grande retenue, s’abstenir de recourir à la violence ou d’inciter à la haine, et à privilégier le dialogue comme seul moyen de résoudre leurs divergences et préserver la paix et la sécurité dans le pays ».

©Magazine24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *