Gabon : la RATP pour appuyer la 2e compagnie de transport terrestre

Photo. Illustration. Des experts de la RATP déjà à Libreville pour appuyer la nouvelle compagnie des transports publics

La Régie autonome des transports parisiens (RATP) va assurer l’assistance technique du parc automobile de Trans-urb, la deuxième compagnie de transport public au Gabon.

En plus de la maintenance du parc automobile, la RATP apportera son expertise dans la gouvernance de la nouvelle entreprise gabonaise de transport.

Pour mettre tout cela en œuvre, un protocole d’accord a été signé récemment à Libreville entre les responsables de la Régie autonome des transports parisiens (RATP) et le ministre gabonais des Transports, Justin Ndoundangoye et cela en présence de l’ambassadeur de France au Gabon, Philippe Autier.

L’objectif de la RATP est d’aider l’Etat à mettre en place un système de transport dynamique et durable.Selon le directeur général de la RATP, Thibault De-Lambert, ses experts sont déjà présents dans la capitale gabonaise pour traduire dans les actes les termes du protocole d’accord.

De ce qui ressort, les experts français vont proposer une première solution à mettre en oeuvre au début de l’année 2020.Pour rappel, la création de Trans-urb a été créée par les autorités gabonaises pour combler le déficit occasionné par la Société gabonaise de transport (Sogatra) en difficulté depuis plusieurs années.

La mise en circulation des premiers bus de Trans-urb est prévue incessamment afin d’améliorer la mobilité indique-t-on des populations de Libreville.

©Magazine24 


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*