Guinée Equatoriale : contrat signé avec Saipem pour construire un pipeline

Photo.Illustration. Les autorités de Malabo (Guinée Equatoriale) souhaitent que le contrat signé avec Saipem améliore la performance des entreprises locales

Le ministère des Mines et des Hydrocarbures de la Guinée équatoriale a approuvé le contrat d’un montant de 90 à 100 millions de dollars attribué à Saipem par l’unité Alen pour construire un pipeline.

Le pipeline de 70 km aura une capacité de 950 millions de pieds cubes de gaz par jour à partir de champs exploités par Noble Energy; le premier gaz devrait être livré au cours du premier trimestre de 2021.

Le pipeline reliera l’unité d’Alen, exploitée par Noble Energy, au complexe pétrochimique de Punta Europa dans le cadre du projet de monétisation du gaz de Guinée équatoriale.

Le gaz a été réinjecté dans le champ, prolongeant ainsi la durée de vie du train de gaz naturel liquéfié 1. Le premier gaz devrait être livré au cours du premier trimestre de 2021.

Le contrat, qui fera l’objet d’un suivi strict par le ministère des Mines et des Hydrocarbures, profitera financièrement aux entreprises locales participant aux multiples accords recensés dans le cadre du contrat.

« Nous prévoyons que ce contrat, qui est approuvé exceptionnellement dans des circonstances données, contribuera énormément à améliorer la performance des entreprises locales et la création d’emplois, en tant que priorité du ministère », a déclaré le ministre des Mines et des Hydrocarbures de la Guinée équatoriale, S.E. Gabriel Mbaga Obiang Lima.

La décision d’investissement finale du projet de monétisation de gaz de l’unité Alen-Backfilling a été signée à Malabo en avril. Ce « remblai » relie les gisements de gaz en production en Guinée équatoriale aux installations de GNL à terre. Il est largement considéré comme la première phase de la vision de Megahub du gaz, qui vise à transformer l’île de Bioko en un méga centre de traitement du gaz.

©Magazine24 avec APO Group


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*