Togo : Construction d’une usine pour transformer le phosphate en engrais


Dangote Industries Limited et le gouvernement du Togo ont conclu un accord visant à développer et transformer le phosphate togolais en engrais phosphatés pour la sous- région de l’Afrique de l’Ouest, dans le but d’améliorer la consommation de ce produit en Afrique.

Avec plus de deux milliards de tonnes de réserves de phosphate, le Togo est l’un des principaux producteurs de phosphate d’Afrique.

Grâce à ce partenariat avec le Groupe Dangote, le pays a l’intention de profiter de l’expertise et de la capacité d’investissement du plus important groupe industriel d’Afrique.

L’ammoniaque est un élément essentiel de la transformation du phosphate en engrais dérivé du phosphate. En vertu de cet accord, le Togo fournira l’accès aux ressources en phosphate et le Groupe Dangote, l’accès à l’ammoniaque et au marché nigérian.

Une fois finalisé, ce projet permettra d’assurer la production de plus de 1 million de tonnes d’engrais dérivés de phosphates.

Le coût de cet investissement, estimé à environ 2 milliards de dollars permettra de créer plusieurs milliers d’emplois directs. Les travaux de développement miniers débuteront avant la fin de l’année 2019.

Dans un communiqué commun, le Groupe Dangote a annoncé la création, à Lomé, d’une usine de fabrication de ciment d’une capacité annuelle de 1,5 million de tonnes. Cette usine utilisera du clinker en provenance du Togo et du Nigéria, pour satisfaire la demande locale et des pays voisins, a indiqué le communiqué.

La construction de l’usine de Lomé sera lancée au premier trimestre 2020 et sa mise en service est prévue avant la fin de cette même année. L’investissement est estimé à 60 millions de dollars et devrait permettre de créer 500 emplois directs.

©Magazine24 avec APO Group


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*