South African Airways : un plan de restructuration

La compagnie aérienne nationale Sud Africaine « South African Airways (SAA) » , lourdement endettée, a annoncé lundi le mise en place d’un plan de restructuration de ses activités.

Quel avenir pour 5200 employés de la South African Airways (SAA). La compagnie aérienne Sud Africaine vient d’annoncer un vaste plan de redressement.

Confrontée depuis des années à de sérieuses difficultés financières, la SAA ne doit sa survie qu’aux aides budgétaires d’urgence de l’Etat sud-africain, le principal actionnaire.

Mais la décision de l’entreprise de mettre en œuvre des mesures d’urgence vient du fait que   « Les comptes de SAA sont historiquement dans le rouge et le restent malgré les récentes injections de capital du gouvernement », a confirmé lundi sa patronne par intérim, Zuks Ramasia.

Dans un communiqué, elle a fait savoir que « Ces décisions difficiles sont nécessaires pour remettre SAA sur de meilleurs rails ».

En présentant son budget pour l’année fiscale en cours, le ministre des Finances Tito Mboweni avait reconnu en février que SAA ne serait « probablement pas en mesure de générer assez de trésorerie pour poursuivre ses opérations ».

Il s’était également engagé à ce que l’Etat rembourse dans les trois ans sa dette, alors officiellement chiffrée à 9,2 milliards de rands soit 560 millions d’euros.

La PDG de SAA qui s’est engagée à « limiter au maximum » l’impact social du plan à venir a estimé qu’environ  » 944 postes  » sur 5.150 sont « susceptibles d’être affectés ».

Pour rappel, la SAA et le géant de l’électricité Eskom, des entreprises publiques dont le poids économique est important font face à de grandes difficultés financières imputables, à la mauvaise gestion et à la corruption.

©Magazine24 avec AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *