Evo Morales prêt à retourner en Bolivie

Evo Morales prêt à retourner en Bolivi

Contraint à la démission sous pression de l’armée et manifestations qui ont suivi sa réélection, l’ex dirigeants bolivar, Evo Morales a fait savoir samedi qu’il était prêt à revenir au pays et à ne pas se représenter.

L’ancien président de la Bolivie, s’exprimait depuis son exile au Mexique qui a accepté de l’accueille.

Evo Morales , affirme qu’il ne pas se présentera aux prochaines élections pour des raisons de paix et de stabilité.

Au pouvoir depuis près de 14 ans, M. Morales a été par le Mexique qui lui a offert un  asile politique après sa démission dimanche dernier, au milieu d’allégations de « graves irrégularités » lors de l’élection début octobre dernier et des pressions exercées par l’armée du pays.

Après le vote du 20 octobre, les manifestants et l’opposition bolivienne ont accusé les autorités électorales d’avoir manipulé les résultats en faveur du président sortant.

Il affirme que les accusations portées contre lui font partie d’un coup d’Etat politique orchestré par ses adversaires de droite et les forces armées. L’opposition affirme qu’ils se bat pour respect de la démocratie et la paix.

Jeanine Anez, la deuxième vice-présidentepersonnes occupant un poste avant son départ.

« C’est un gouvernement de transition », a déclaré Anez dans une interview à CNN. « De toute évidence, dès que nous le pourrons, nous organiserons des élections générales afin que le peuple bolivien puisse élire son président de manière démocratique. » du Sénat bolivien, s’est elle-même nommée présidente par intérim mardi, après les trois personnes occupant un

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *