Étude: le cancer du sein transmis par des souris

Une récente étude révèle que la salive provenant des souris pourrait être une source de transmission de certaines souches mortelles du cancer du sein.

C’est la conclusion à laquelle sont parvenus par des scientifiques de l’Université de New South Wales, en Australie.

Selon eux, environ 40% des souches de cancer du sein pourrait être transmises d’homme à homme par la salive de rongeurs.

Des études menées depuis 83 ans dans le monde, y compris au Kenya, ont conclu qu’il existait suffisamment de preuves que certains cancers du sein étaient causés par un virus lié au rat domestique.

D’après les scientifiques, le virus pourrait être transmis d’homme à homme par la salive, ainsi que par le contact avec les animaux domestiques comme les chiens.

« Nous pensons qu’il existe suffisamment de preuves pour conclure qu’un virus ressemblant à une tumeur mammaire de souris (comme le MMTV) est probablement la cause d’un nombre significatif de cancers du sein », révèle l’étude couvrant la période allant de 1936 à 2019.

Le MMTV découvert pour la première fois dans le lait de rat en 1936, s’est avéré comme la cause des tumeurs chez les ratons allaités par des mères atteintes de cancer.

Des études ont montré que les femmes atteintes de cancer du sein présentaient davantage de signes de virus dans leurs tissus corporels que celles ne souffrant pas de cancer du sein.

Les auteurs de l’étude soutiennent que le virus de la souris est responsable de près de 40% des cancers du sein en témoigne une enquête réalisée au Kenya en 1981 et publiée dans les Actes de l’Académie nationale des sciences des États-Unis.

Cette enquête avait évalué la prévalence du MMTV chez les femmes atteintes ou non du cancer du sein au Kenya, en Asie et aux États-Unis.

L’étude a révélé qu’au Kenya, 13 femmes sur 21, soit environ 62%, présentaient les signes du virus de la souris. Vingt-sept des 145 patients américains, soit 18,6%, présentaient des signes du même virus et environ 20 des 53 patients asiatiques, soit environ 38%, atteintes du cancer du sein.

©Magazine24 avec standardmedia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *